Une analyse d’erreurs dans le sous-titrage français du film: “Captives of the Mighty” de Mount Zion Films Production

Authors: 1Gbadegesin Olusgun Adegboye, 2Oshin Abiodun. A 3Adejayan, Oluyemisi Omotunlabi

1Department of French. Ekiti State University, Ado-Ekiti

2Department of History & International Studies. Adekunle Ajasin University, Akungba- Akoko, Ondo State. Nigeria.

3Staff School, Adekunle Ajasin University, Akungba- Akoko, Ondo State. Nigeria.

Published: January 2019

Download PDF

Résumé

Il est devenu une réalité contemporaine que les représentations cinématographiques chrétiennes viennent dans des moyens librement accessibles dans une société généralement multilingue. Le Nigéria, en tant qu’une nation, se caractérise d’une diversification linguistique, c’est-à dire qu’il est constitué de diverses tribus dotées de langues et de cultures différentes. Malgré ces différences, les citoyens tendent à improviser des moyens par lesquels les atouts moraux peuvent se communiquer d’une culture à l’autre à travers un code commun. La production de films constitue l’un des moyens non seulement de divertissement mais aussi un  agent de  moralité. Pour vendre cette moralité et l’évangile au monde extérieur, certains films chrétiens d’origine Nigériane par exemple, sont sous-titrés. C’est le cas de notre film de travail “Captives of the Mighty”  de Mount zion Films Production sous-titré en français comme “Les Captifs de l’homme fort”. Cette étude a pour but d’étudier la langue des monologues et des dialogues des personnages du film, en analysant les sous-titres du film vis-à-vis son original. L’attention sera accordée au concept d’analyse d’erreurs dans le sous-titrage de ce film chrétien, “Captives of the Mighty” de Mount Zion. Nous avons adopté la théorie du sens de Donald Davidson ; (1997 :9) Nous entendons par théorie du sens l’expression des différentes émotions et associations qu’évoque celui qui se sert d’une langue. Notre préoccupation  vise à analyser les erreurs perçues dans les sous-titres du film en question vis-à-vis l’expression de la relation qui vient avec ce qu’elle désigne. Par conséquent, les erreurs seront analysées en fonction des classes d’erreurs qui concernent les apprenants d’une langue seconde. L’étude aidera les traducteurs des films de bien regarder et deverbaliser le message des acteurs astucieusement au fur et à mesure qu’ils exercent leur entreprise..  Notre conclusion porte sur le fait que des erreurs énormes remarquées dans le sous-titrage du film religieux ne se bornent pas uniquement sur les formes linguistiques mais aussi sur la notion mentale du ‘traducteur’.

Mots clés : Les cinématographiques, le Nigéria, l’analyses, les erreurs les traducteurs.