L’INCOHERENCE DES POLITIQUES LINGUISTIQUES AU NIGERIA : QUELQUES IMPLICATIONS POUR LES LANGUES AUTOCHTONES

Published: JUNE 2021

Author(s):

Isa, Bayo

About Author(s):

University of Ilorin

Download PDF

Résumé

Il y a plus en plus d’accent, mais souvent mal placé, sur la modernisation et la mondialisation. Cet effort se traduit à peu près à l’occidentalisation et l’adoption d’une langue de communication plus large, notamment les langues anglaise et française. Pour entrer dans cet agenda, le gouvernement nigérian, par le biais des politiques linguistiques, contribue par ignorance au déclin ou à la mort de nombreuses langues minoritaires en restreignant directement et indirectement leur utilisation. C’est dans ce contexte que cet article de recherche se concentre principalement sur certaines des politiques linguistiques nigérianes telles que documentées dans les politiques nationales sur l’éducation, les langues indigènes nigérianes et la façon dont elles ont tendance à être menacées par les langues officielles et dominantes du pays. La recherche souligne en outre certains avantages des langues autochtones pour le pays et examine certains des effets négatifs des politiques (éducatives) du gouvernement sur les langues nigérianes en général. Elle se présente comme une conclusion en disant que le gouvernement, les parents, les écoles, le secteur privé et les citoyens ordinaires ont tous un rôle à jouer dans la tâche de revitaliser et de préserver les langues autochtones du pays.

Mots-clés : politique linguistique, langue autochtone, langue saine, langue en danger, et langue moribonde