L’Effet de l’Enseignement et de l’Apprentissage sur la Performance Académique des Élèves du secondaire en langue française à Etsako West LGA, Etat d’Edo, Nigéria

Published: SEPTEMBER 2021

Author(s):

Josephine Balogun & Simeon Olayiwola

About Author(s):

Department of History and International Relations. Edo University Iyamho, Edo State

Nigeria French Language Village Badagry, Lagos

Download PDF

Résumé

Le français est l’une des langues majeures de la communication internationale, parlée et enseignée sur les cinq continents du monde. Par conséquent, l’importance de son enseignement/apprentissage au Nigeria ne peut pas être surestimée, d’autant plus que le Nigeria en tant que pays partage des frontières terrestres avec les pays qui ont le français comme langue officielle. À la suite de la proclamation de feu le général Sanni Abacha en 1996, le français est devenu une matière obligatoire au niveau du premier cycle du secondaire au Nigeria. Edo North est l’une des régions qui ont adopté l’enseignement/apprentissage du français. Cependant, l’enseignement/apprentissage de la langue à Etsako West est entaché de piètres performances. Les interactions avec certains élèves montrent qu’ils n’ont aucun intérêt pour le sujet. Cette étude avait pour objectif de découvrir la raison de ce manque d’intérêt et de savoir comment la langue est enseignée dans les collèges privés du gouvernement local. L’étude a adopté un plan d’enquête quantitatif. La population comprenait tous les élèves apprenant le français dans les écoles secondaires privées sélectionnées dans la zone du gouvernement local. Au total, 150 étudiants ont été sélectionnés grâce à une technique d’échantillonnage systématique. Un questionnaire a été administré aux 100 étudiants. Les données collectées ont été traitées avec SPSS Progression. Le résultat de l’étude a montré que les heures accordées à la matière sont insuffisantes, le matériel didactique et pédagogique est inadéquat, il y a l’absence de transposition didactique dans l’enseignement et l’apprentissage de la langue. Ces résultats suggèrent que les élèves sont plus susceptibles d’être intéressés et de mieux performer en français lorsque ces lacunes sont correctement traitées. L’étude conclut que pour que l’objectif général de l’apprentissage de la langue française au Nigeria soit atteint, une attention adéquate doit être accordée à son enseignement.

Mots clés : Etsako West, Enseignement/apprentissage, Langue étrangère, Performance des enseignants, élèves du secondaire.