LA CRITIQUE DU MARIAGE DANS AMOURS SAUVAGES DE CALIXTHE BEYALA

PUBLISHED: SEPTEMBER 2018

AUTHOR: Itotoh Clement .I & Uwakwe, Assumpta Ngozi
Department of Modern Languages, Ambrose Alli University. Ekpoma, Edo State.

Résumé
La femme a été dominée et reléguée au bas dans l’échelle sociale pendant des siècles, les femmes
se trouvent toujours comme sa place sociale, à la cousine. Afin de réaliser sa liberté, la femme
s’est trouvée éduquée. Sa formation une fois acquit, lui a permet à réagir par prendre la plume en
s’appuyant sur les thèmes différents dans les romans. Beyala est parmi celles qui représentent la
littérature féminine. Elle exploite le discours du mariage pour pourvoir réalisé cette liberté. Dans
ce travail, nous regardons un roman de Calixthe Beyala, Amours Sauvage (1999) qui nous aide à
regarder et dégager la question de la femme africaine qui cherche à améliorer leur identité donnée
par la société. Pour ce faire, Beyala s’appuie sur les personnages afin de critiquer le mariage en
présentant comme personnage principal Eve Marie. Nous tenterons donc à regarder dans l’oeuvre
la stérilité, l’adultère, le mariage mixte et l’hésitation entre la tradition et la modernité, la
prostitution, l’infidélité. Pour mener à bon fin notre travail, nous tenterons une analyse critique sur
la femme africaine et ses conditions déplorables dans lesquelles elle vit.

Mots clés : les femmes, le mariage, l’infidélité, l’amour.

PDF