ACQUISITION DE LA COMPETENCE LEXICALE CHEZ LES ETUDIANTS UNIVERSITAIRES DU FRANÇAIS AU NIGERIA STOWE MIETAMUNOMA

ACQUISITION DE LA COMPETENCE LEXICALE CHEZ LES ETUDIANTS UNIVERSITAIRES DU FRANÇAIS AU NIGERIA

STOWE MIETAMUNOMA

Ignatius Ajuru University of Education, Port Harcourt

Résumé

Ce travail a étudié l’acquisition de la compétence lexicale chez les étudiants universitaires du français au Nigeria, parce qu’on a reconnu que la plupart des licenciés de nos départements du français ont souvent le problème de s’exprimer logiquement, grammaticalement et aisément. L’étude était basée sur deux théories linguistiques ; la théorie de la grammaire universelle avancée par Noam Chomsky (1970), là, où il a parlé de la compétence biogénétique possédée par un locuteur natif qui lui permet de produire un nombre infini des phrases jamais étendues. La seconde théorie est la compétence communicative d’Hymes Dells (1972) qui tient en considération la partie de la grammaire et des règles sociales qu’il faut respecté qu’on s’exprime. En utilisant une technique de l’échantillonnage prémédité, nous avons sélectionné quatre universités, Imo State University, Owerri, University of Benin, Benin, University of Port Harcourt et Ebonyi State University.  Puis, avec un échantillon sélectif,  200 étudiants ont été sélectionnés de la deuxième année pour évaluer le niveau de leur compétence lexicale et pour voir si cette compétence correspond à leur performance. Le corpus intitulé La mort sur les routes africaines, un extrait du livre French Essays on Culture and Civilisation for Schools and Colleges par Lynn Mbuko  étaient recomposé par nous en commettant beaucoup de fautes syntaxiques et sémantiques. Nous avons demandé aux étudiants d’identifier les erreurs et puis de proposer les corrigées. Cette tâche vise à juger la compétence expressive en langue écrite des étudiants dans le contexte du transport D’après nos résultats, les apprenants universitaires nigérians du français langue étrangère rencontrent beaucoup de problèmes dans l’emploi correct des expressions, des figures du discours, des parties du discours appropriés. Tous ces problèmes démontrent que les apprenants universitaires du français en deuxième année n’ont pas la compétence lexicale requise. Nous avons  proposé parmi les autres choses que les professeurs de français voient et revoient les méthodes et techniques de l’enseignement qu’ils utilisent. Ils doivent encourager les apprenants de recouvrir la culture de lecture. C’est-à-dire, les apprenants doivent lire au moins un roman ou un texte de la littérature par mois en groupe ou individuellement. Dans ces documents, les apprenants apprennent les expressions figées diverses et les règles syntaxiques et sémantiques.

CLICK HERE FOR FULL PDF ACQUISITION DE LA COMPETENCE LEXICALE CHEZ LES ETUDIANTS UNIVERSITAIRES DU FRANÇAIS AU NIGERIA